Comment devenir cyber policier ?

Par défaut

Depuis l’avènement d’Internet, de nouveaux malfaiteurs ont vu le jour. Ces malfaiteurs de la nouvelle génération utilisent internet pour commettre des délits ou des crimes. On les appelle les cybers criminels. Ils n’hésitent pas à pirater des associations, soutirer des informations à des institutions et même à des administrations.

Nul n’est à l’abri de leur forfait. Il existe des pirates qui ont de mauvaises intentions. D’autres par contre se lancent dans le hacking pour impressionner leurs amis, relever un défi technique ou tout juste pour le fun. Mais la vérité est qu’il ne saurait y avoir de fun dans la cyber criminalité. Cette pratique est réprimée par la loi. C’est la raison pour laquelle il existe des policiers investigateurs qui s’occupent de la cybercriminalité. Souvent nommés cyber policiers, ces policiers ont des missions réglementées et une formation adéquate. Que peut-on retenir de leur formation ?

Les chemins à emprunter pour devenir cyber policier

Pour embrasser la carrière de cyber policier, il faut avant tout être policier. Ensuite vous devez être à l’aise avec les outils informatiques et les infractions commises sur le net.

En réalité il n’y a pas de restriction ou de conditions contraignantes dans la profession de cyber policier. Mais dans la pratique, la majorité des cyber policiers comment d’abord par être officier de police judiciaire car on estime qu’il faut allier les compétences en informatique à la capacité d’enquêter.Ensuite vous aurez beaucoup plus de chance à être policier enquêteur en cybercriminalité. Il est toujours possible par la suite de jouir des promotions et de monter en grade.

Quelle est la formation suivie par un cyber policier ?

Il faut au minimum un bac+3. Mais comme nous l’avons vu plus haut, tout policier peut accéder à la profession de cyber policier. Donc si vous réussissez à votre concours d’Officier ou de Gardien de la paix, vous pouvez plus tard prétendre à la profession de cyber policier.

Il faut passer un entretien avec un jury compétent. A la suite de l’entretien, une sélection rigoureuse est faite. Les personnes retenues suivent une formation répartie en plusieurs modules. Chaque module correspond à une spécialité donnée.

Vous pouvez suivre une formation conduisant à enquête sur les réseaux sociaux, à une enquête sous pseudonyme. A l’issue des formations, certains peuvent être investigateur en cybercriminalité tandis que d’autres personnes peuvent tout simplement être des primo-intervenants. Pour vous informer davantage sur les formations requises, vous pouvez vous rendre sur le site de la Police Nationale ou le site de l’ONISEP.

Quels sont les atouts qu’un cyber policier doit avoir ?

Un cyber policier doit être à l’aise avec les questions relatives au web, à l’informatique, au réseau, aux applications etc. Il doit développer des compétences spécifiques dans chaque domaine. Mais cela ne suffit pas. Il faut que le policier connaisse au bout des doigts les différents types d’infractions qu’on peut commettre sur internet. Ce n’est pas toujours facile de délimiter avec aisance le champ infractionnel sur internet.

Quelles sont les missions du cyber policier ?

Un policier investigateur en cybercriminalité a de grandes responsabilités. La cybercriminalité est un délit grave. Les cybers policiers se chargent de gérer les dossiers relatifs à la cybercriminalité. Leur mission n’est pas de tout repos car pour démanteler les réseaux de cybercriminels, il faut beaucoup de temps et surtout s’armer de patience. Pour identifier les malfrats il faut des compétences informatiques solides.

Les missions des cybers policiers sont diverses. Ils doivent étudier chaque dossier pour savoir s’il s’agit réellement d’une infraction pénale relative à la cybercriminalité. Après cela ils se chargent d’identifier les auteurs des infractions en procédant à des enquêtes judiciaires où les nouvelles technologies de l’information et de la communication occupent une place prépondérante.Au cours des enquêtes, ils ont pour objectif de rassembler les pièces à convictions.

Les cybers policiers traitent avec des pièces à convictions numériques. Nous pouvons avoir comme pièce à conviction un enregistrement. Dans tous les cas, ils doivent veiller à ce que les pièces ne se dégradent pas. Par exemple un enregistrement doit conserver une bonne qualité.

Dans le domaine de la cybercriminalité, les policiers doivent être vraiment informés. Il faut qu’ils soient en permanence dans un état de veille technologique. La technologie est en constante évolution. Pour ne pas se faire doubler par des cybercriminels doués en informatique, les policiers doivent être en quête de nouveautés.

Perspectives et rémunération du cyber policier

Un cyber policier en France perçoit en moyenne par mois un salaire brut de 2.700 euros. Bien entendu le salaire n’est pas figé. Lorsque vous bénéficiez d’une promotion, votre rémunération est par la même occasion revue à la hausse.

La cybercriminalité croît et prend de plus en plus d’ampleur. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a eu récemment une cyber attaque qui a paralysé de nombreuses entreprises dans le monde. Les employés des entreprises se sont vus refuser l’accès à leur propre ordinateur. Les auteurs de cette attaque réclament le paiement d’une certaine somme avant de pouvoir rétablir la situation. Les hackers sont partout et dans tous les pays. Les enfants découvrent très tôt l’outil informatique et se découvrent une vocation de hacker. Dès fois les cybers policiers se trouvent très vite débordés. La profession sera donc en évolution au cours des prochaines années car cybercriminels et cyber policiers sont intimement liés.

Les cybers policiers peuvent avoir de la facilité à s’orienter vers d’autres branches comme la sécurité publique ou la police aux frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *